La date de mes vacances approche et le bateau est loin d'être prêt à sortir du port. Depuis quelques jours j'ai accéléré la cadence mais il a fallut me rendre à l'évidence, le bateau ne sera jamais prêt pour une traversée vers la Corse. D'un point de vue sécurité, ça serait déraisonnable. Je me rabat donc, non sans une grande déception, vers une ballade côtière jusqu'en Italie.
    Le mât n'a toujours pas reçu la révision dont il a tant besoin. Les haubans ne m'inspirent aucune confiance. L'enrouleur de génois bloque toujours et je n'ai plus le temps de l'enlever et de faire mettre des mousquetons à la voile (de plus, j'en ai qu'une). La pompe de cale manuelle n'a toujours pas été fixée...
    Je vais donc me concentrer sur le minimum afin de sortir du port. Ainsi, je pourrai permettre à mon petit bateau de se déplacer de calanques en calanques au grès du vent.

    Je vais rapidement vous faire un petit résumé des quelques opérations que j'ai réalisé ces derniers jours, je réécrirai les articles à mon retour de vacance.


    J'ai les silentblocs en ma possession. j'ai vidangé le réservoir à gasoil et remplacé le filtre. J'ai remplacé la turbine de la pompe à eau (refroidissement moteur). J'ai passé un coup d'antirouille et un coup de peinture sur le moteur. J'ai posé les courroies (après échange de la plus grande qui n'allait pas). J'ai commencé à imperméabiliser les housses finies.